Guide crypto. Débuter et investir en 2019 ?

En discutant avec mon entourage, j’ai pu constater que l’univers des blockchains et des crypto-actifs est encore très mal connu, et lorsqu’il parvient à attirer l’intérêt des néophytes, il intrigue ou inquiète. Les questions sont souvent nombreuses, et les réponses le sont encore plus vu l’intrication des concepts qui les séparent.

Pour ce long article, je vais aborder par l’expérimentation pratique l’interrogation la plus élémentaire qu’un débutant puisse se poser : comment en obtenir ? Et peut-être aussi pourquoi ?

Mais je ne vais pas me positionner en tant en tant que trader, pas plus qu’en expert technique, ni en financier parce que je ne suis rien de tout ceci.

Du coup… Sous quel angle aborder le sujet ?

Sous celui du curieux un peu touche-à-tout qui adore l’idée de voir fleurir des alternatives aux systèmes en place, et qui découvre des voies d’investissements accessibles avec des moyens modestes. Et cela tombe bien : l’alternatif est l’essence-même des écosystèmes cryptos.

Quoiqu’il en soit, mon cher lecteur, ou ma chère lectrice, tu ne trouveras pas ici le plan pour gagner des millions avec 100euros en deux semaines, ni des milliers, ni même des centaines, ça c’est certain. Tu vas trouver ici le fruit d’une expérience présentant un réel risque de pertes, visant à répondre de manière concrète à quelques questions de débutant.

Mais, déjà, on va considérer que tu sais déjà à peu près ce qu’est une crypto-monnaie, et vaguement ce qu’est une blockchain. On va aussi considérer que a dépassé le stade où tu aurais pu croire que le concept était essentiellement lié aux trafics en tous genres dans les recoin les plus sombres du Net.

Là, tu en es arrivé à l’idée que ce serait pas mal d’en obtenir, parce certains ont fait rapidement fortune avec en ne mettant que quelques billes, et que tu aimerais bien que ça t’arrive aussi… Façon loto, mais pour une fois, truqué en faveur du joueur.

Pour ça, je dirais… trop tard.

Sans réel investissement, il est peu probable qu’un misérable billet se transforme en une montagne d’or, mais il n’est pas pour autant nécessaire de mettre énormément d’un seul coup.

Les cryptomonnaies, sont à considérer comme des actifs financiers à part entière, sur un marché parallèle, pas toujours bien régulé, aux réactions souvent soudaines et brutales. A moins d’avoir une certaine expérience en bourse, mieux vaut donc éviter l’approche du trader qui veut rafler le pactole à court-terme.

Oublions donc les rêves de palmiers et d’indépendance financière accessibles en un claquement de doigts : l’approche sera lente et patiente, presque homéopathique, à coups de petites sommes versées périodiquement, selon deux axes principaux :

  1. simplicité, parce que nous débutons
    • Nous voulons un moyen aisé d’entrer ET de sortir des crypto.
  2. régularité, parce que nous allons nous débrouiller avec peu.
    • Nous ne voulons pas jouer au trader, mais investir ou capitaliser.

Quel Budget ?

Bien sûr cela dépend des moyens de chacun, mais j’aime l’approche du débutant total, fauché comme les blés. Partons donc du scénario le moins confortable: Très petit salaire, pas de capital, peu d’épargne.

Bref : jouons-la petit, le temps de savoir dans quoi on met les pieds 😉

Il va falloir racler les fonds de tiroirs et trouver un moyen de mettre 25 à 100euro mensuels dans la mécanique. Bien sûr, ça peut être plus, mais en aucun cas cet argent ne doit rogner sur l’essentiel.

On ne touche pas à la réserve minimale permettant de payer:
  • Nourriture
  • Logement
  • Factures
  • Taxes
  • bref : tout besoin fonctionnel doit pouvoir être satisfait.

On siphonne donc sur ces petites dépenses fréquentes, mais pas si indispensables:

  • les clopes
  • le café au boulot
  • la petite viennoiserie qui pourrait l’accompagner
  • les jeux à gratter chez le buraliste du coin
  • l’achat compulsif sur Amazon et consorts.
  • Bref : toute somme qui, de toute manière, manquerait fatalement à l’appel à la fin du mois.

Voilà, nous venons de gagner un petit budget, et un peu d’auto-discipline en prime. Que du bonheur !



Quelle(s) Crypto(s) ?

Regardons par là : https://www.coingecko.com/

Ça ne parle pas des masses quand on ne connaît pas… mmh ?

Le choix est vaste, mais je vais le limiter à… trois, chacune illustrant un modèle de fonctionnement différent des deux autres.

  1. le Bitcoin, le point d’entrée le plus courant dans les cryptos.
  2. Le Neo, une valeur (relativement) sûre qui rémunère quand on le conserve, coeur de tout un système de smart contracts et infrastructure pour d’autres projets
  3. le BitTube, un outsider risqué, rémunérant l’utilisation utilitaire, centre d’un écosystème complet, orientée réseau social résistant à la censure.

le Bitcoin

Pourquoi ? Parce que c’est la crypto qui domine le marché, parce que – même si l’avenir n’est pas écrit – sa progression sur le long terme peut être analysée, parce qu’on la trouve sur tous les exchanges.

Le Bitcoin entre parfaitement dans une optique d’investisseur-épargnant. On accumule au fil du temps, en misant sur la tendance long terme) sans pour autant perdre en liquidité. Ce dernier point a son importance : la somme n’est pas bloquée et peut être utilisée en cas d’opportunité.

La valeur unitaire du Bitcoin au moment d’écrire ceci est de $10,124.03 ou €9,187.08… Ceci peut sembler très éloigné de la petite somme mise de côté plus haut… Mais bonne nouvelle : on peut acheter des « centimes » de Bitcoin (des Satochi).

Enfin, et surtout, son acquisition reste simple. On le verra plus bas.

Le NEO

NEO

Le Neo diffère des deux autres cryptos que je présente ici, car il prend tout son intérêt dans le fait de le conserver. En effet, au fil du temps, selon la quantité possédée, le propriétaire de NEO se voit régulièrement gratifié d’une part d’un autre token, le GAS, un peu à la manière de dividendes. Techniquement, le GAS est le fuel qui alimente les transactions sur la blockchain de NEO, les transactions ayant un coût en GAS.

Le GAS peut être échangé sur certaines plateformes et offre une forme de liquidité au NEO, qui sans cela serait plutôt figé.

La valeur unitaire du NEO au moment d’écrire ceci est de $8.98 ou €8.17 . Il est important de noter que contrairement aux autres cryptos, le NEO s’achète à l’unité, non fractionnable.

La valeur unitaire du GAS au moment d’écrire ceci est de $1.30 ou €1.18.

Techniquement, le NEO serait un pendant asiatique de l’Ethereum, servant de d’infrastructure de base à d’autres projets et smart-contracts. Son approche en preuve d’enjeu (proof-of-stake) rémunérateur en fait un placement intéressant dans notre approche long terme, et nous éloigne un peu de la tentation de jouer les traders.

Là encore il existe un moyen relativement direct pour en acquérir par simple virement bancaire que nous verrons plus bas.

Le BitTube

BitTube

D’un point de vue financier strict, ce n’est pas un actif sûr. Bien au contraire: petits volumes et capitalisation, donc forte volatilité et risques de manipulation. On ne le trouve que sur un panel réduit d’exchanges. Une certaine fragilité s’en dégage, et a priori il n’aurait pas grand chose pour plaire.

Cette fragilité est contredite à mes yeux par le fait que le financement initial du projet n’est pas né d’un appel de fonds (ICO), mais de l’investissement personnel de son fondateur, Saber Maram. L’homme est actif sur son projet, et disponible pour sa communauté, et surtout propose un produit utilisable et en constante évolution depuis plusieurs mois.

C’est également un projet concret, axé autour d’un réseau social et de tout un panel d’outils, dont l’équipe de développement est hyperactive et a été capable de faire évoluer son produit malgré l’effondrement du marché des cryptos de 2018.

Le nombre d’utilisateurs et le contenu de la plateforme sont en augmentation en dépit d’un marketing quasi-absent en cette phase de bêta, ce qui – selon moi – lui confère une certaine crédibilité.

Je ne suis pas un spécialiste, mais je perçois un potentiel fondamental intéressant.

Le projet dans son ensemble s’adresse à un type particulier d’utilisateur : gros consommateur de navigation web, producteur de contenu, et/ou consommateur de contenu appréciant l’idée d’une monétisation passive du temps consacré à ces activités. En tant qu’investisseur, il devient intéressant si on s’attache à connaître l’écosystème qui gravite autour.

La valeur unitaire d’un $tube est de €0.01178795… On peut en acheter des valises avec pas grand-chose. Vraiment à l’opposé de notre Bitcoin.

Dans le cas présent, je le choisis pour cette expérience pour la simplicité d’acquisition du token, et ses applications pratiques. Car c’est un des rares projets qui offre un pont direct entre monde banquier et monde crypto sans passer par un service de change au préalable.

Il est également possible de générer des $tubes grâce à ses fonctionnalités inhérentes, générant une forme de monétisation passive, ce qui en fait un point d’entrée intéressant pour tout créateur de contenu. Je n’entrerai pas dans les détails ici, mais vous pouvez lire Web, monetisation et crypto : BitTube pour approfondir)

Ses aspects « palpables » et applications pratiques le distinguent encore du bitcoin ou du NEO, et peuvent donc compléter la découverte des possibilités de l’univers crypto pour un débutant.



Pour en obtenir ? La Simplicité

BITCOIN:

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est d0a9c042.png.

J’ai tout récemment appris l’existence de Bittr qui permet de franchir le pas en trois petites étapes (+ 1 importante que j’ajoute.)

  1. Création d’une adresse Bitcoin (dont l’utilisateur est pleinement propriétaire)
  2. Démarche d’ajout de bénéficiaire de virement à prévoir auprès de votre banque
  3. Virement manuel ou régulier vers l’IBAN fourni, qui sera automatiquement converti en Bitcoin par Bittr
  4. Sécuriser le portefeuille Bitcoin créé à l’étape 1 – Votre wallet crpto, c’est comme un tas d’argent liquide planqué sous le matelas. Vous le perdez ? Vous le perdez ! (Donc au minium : plusieurs copies sur des supports hors ligne : papier sous clé, clé usb chiffrée, etc..)

A l’heure actuelle, je ne connais pas d’autre service aussi direct et simple pour acquérir du BTC (Bitcoin.) J’ai testé cette semaine: pas le moindre accroc. Il semble tout aussi aisé de le revendre et ainsi le convertir en Euro via virement bancaire.

NEO

NEO

Quelques démarches supplémentaires seront nécessaires pour le NEO, mais en tant que débutant, elles seront formatrices sans être trop complexes.

  • Télécharger un wallet compatible avec Neo
    • Il en existe un assez grand nombre comme le montre le site officiel de NEO
      • En cas d’hésitation : j’ai longtemps utilisé NEON sans problèmes.
    • Dès la première utilisation, il sera proposé de crée un nouveau portefeuille.
      • ceci génère les adresses privée et publique – à mettre à l’abri !
      • Là encore : le seul garant de la sécurité d’une crypto est son propriétaire.
  • l’achat via Anycoindirect, avec quelques formalités nécessaires avant de pouvoir acheter.
    • Création de compte (adresse mail, mot de passe, confirmation mail)
    • Autorisation de virement auprès de votre banque.
    • Il existe plusieurs niveau de vérification d’identité (téléphone, pièce d’identité, etc.), augmentant les montants d’achat/vente quotidiens ou hebdomadaires
    • A noter qu’ Anycoindirect permet les échanges directs entre cryptos, par exemple contre du Bitcoin obtenu avec la méthode précédente. (je n’ai jamais essayé cette fonctionnalité chez eux)

Concernant Anycoindirect, j’ai acheté de nombreuses fois, sans aucun problème de leur part. Le service est fiable, y compris leur support (testé par moi-même après avoir commis une erreur de saisie sur un virement.)

Il existe bien sûr d’autres plateformes plus pro, mais dans une optique de débutant, celui-ci fait partie de plus simples et directs que je connaisse pour le NEO (et quelques autres)

$tube (BitTube)

BitTube

L’approche et l’objectif sont un peu différents. Même si l’ensemble reste très accessible, je vais lui dédier une section à part entière de manière à ne pas trop alourdir cet article.

Pour en savoir plus : BitTube : mise en place



Pour poursuivre ? La Régularité.

Je le rappelle : notre situation de départ est tendue et nos options sont limitées. L’objectif n’est pas d’espérer un gain rapide, en ne posant qu’une centaine d’euros puis d’attendre qu’il se transforment en millions.

L’objectif est donc de construire un capital sans trop s’exposer, et sans trop dépendre d’un système bancaire qui montre aujourd’hui ses limites

J’en suis le premier désolé, mais nous sommes en retard de dix ans pour profiter de cette vague.

On va donc s’adapter, et travailler sur du moyen ou long terme, selon l’approche dite du DCA (Dollar Cost Averaging), en misant sur la moyenne de valeur longue durée du Coin, sans chercher le « bon moment » pour entrer.

Ben ouais : pour connaître ce « bon moment » il faut des compétences que nous n’avons pas, car (encore une fois !) nous sommes débutants.

L’injection de sommes régulières indépendamment des cycles haussiers et baissiers permet d’éponger les achats à prix fort par les achats à prix faibles et ainsi de coller à la valeur moyenne de notre bitcoin. Au fil du temps, ceci sera moins coûteux que les erreurs de timing, les occasions manquées et les frais de transactions que nous ne manquerions pas de connaître en tentant de jouer au trader incompétent.

La seule prise de risque que je m’autorise ici, est de placer un pourcentage de ces versements sur le $tube, car le risque de plantage existe, même c’est un projet dans lequel je crois. D’un point de vue personnel, l’expérience me permet de mettre à l’épreuve mes propres estimations et ma capacité à passer à l’action en dépit du risque mesuré.

Finalement, le passage à l’action reste le plus difficile quand on débute. D’où le choix de la simplicité d’accès comme critère principal, de manière à ne pas perdre son élan au premier écueil administratif ou informatique.



Et maintenant ?

Bien sûr, le but de tout ceci n’est pas de cumuler pour cumuler.

Ce capital est un outil, une composante, dans une stratégie un plus large, qu’il s’agisse de financer une retraite, de disposer d’une épargne suffisamment liquide pour saisir des opportunités d’investissement dans d’autres domaines, etc.

Le but de cet article n’a pas pour vocation de définir ces objectifs. A chacun et chacune de bâtir ce qu’il ou elle souhaite.


Mais Bitcoin, $Tubes, autres cryptomonnaies peuvent aussi être adoptées comme outils de paiement, de donation, d’échanges dé-bancarisés. Et je suis convaincu que ce n’est que lorsqu’elle gagneront en utilité pratique que les cryptos deviendront autre chose que de simple outils d’investissement ou de trading.

C’est pour encourager cette voie que j’ai décidé que la boutique du site serait ouverte aux crypto-paiements, dont bien sûr le $tubes et Bitcoin.

Donc, n’hésitez pas à visiter les Terres Imaginaires, peut-être en reviendrez vous avec un beau souvenir, sous forme d’affiche d’art, payée en $tubes ou bitcoin 😉


Ressources utiles