Un moyen simple et gratuit pour apporter votre support au site : Brave Browser

Cela fait déjà un moment que je souhaitais rédiger un article sur le sujet, mais vu qu’il sort un peu de mon domaine habituel, je ne savais pas trop par quel bout attaquer.

Je vais donc faire au plus simple : il existe un moyen simple, gratuit, et efficace d’apporter un coup de pouce à vos site préférés : le navigateur Brave.

Plus… « Un moyen simple et gratuit pour apporter votre support au site : Brave Browser »

Dessin original retravaillé en poster Displate : « Artefact-03 – La Boussole temporelle »

C’est parti, avec un nouveau post sur la conversion numérique d’un dessin original. 🙂

click here for English version

J’ai déjà posté un premier essai sur celui-ci, mais à mon avis, la dernière version n’était pas satisfaisante, donc je l’ai retravaillée pour obtenir quelque chose d’un peu plus proche de mon idée originale.

Plus… « Dessin original retravaillé en poster Displate : « Artefact-03 – La Boussole temporelle » »

WIP – Artefact Graphite – « L’arbre de diagnostic »

Bonjour tout le monde, avec un nouvel Artefact Graphite !

clic here for English Version

Après quelques semaines de travail, celui-ci prend forme et peut valoir l’effort d’un post 🙂

Plus… « WIP – Artefact Graphite – « L’arbre de diagnostic » »

De l’original à Displate : « The Subridere Concept »

Bonjour tout le monde !

>> English version <<

Enfin un nouveau post après quelques semaines sans réelle présence en ligne, faute de contenu intéressant à partager. J’ai tout de même eu l’occasion de travailler sur deux ou trois petites choses, dont celle-ci : une nouvelle conversion numérique d’un de mes dessins graphites.

Fatigué des limitations de mon vieil appareil photo, j’ai récemment décidé d’en acquérir un nouveau. La prise de vue étant celle que j’aime le moins, cela simplifie de beaucoup les conversions du traditionnel vers le numérique 🙂

Pour un premier essai de création d’un nouveau poster Displate, j’ai joué un peu avec GIMP, Krita, et ArtRage sur un dessin de petit format, déjà posté auparavant et initialement intitulé « Dehumanized », lui fournissant quelques effets de contraste et de couleur.

Plus… « De l’original à Displate : « The Subridere Concept » »

Conversion d’originaux pour Displate.

Bonjour !

Il y a quelque temps, en retour à deux articles évoquant mes difficultés à évaluer mon travail pour le mettre en vente, les commentaires de certains membres de Steemit m’ont fait m’intéresser à des approches que j’avais jusqu’alors ignorées ou négligées, notamment la vente de copies de mon travail.

(Jump to English version)


Plus… « Conversion d’originaux pour Displate. »

Projets en cours / Ongoing projects

Folco’s Birth

Buts : Création d’un ebook BD gratuit et utilisation de la BD comme moyen d’apprentissage de nouvelles approches.

Pour l’instant la BD et les articles liés sont rédigés en anglais. Je prévois une traduction dès la dernière page atteinte, mais la priorité est à la construction du fil  narratif.

Goals : Creating a free comic ebook and using comics as a learning tool for new technical approaches

A French translation will come when last page will be reached, but for now I’ve made the choice to prioritize the narrative path.

Artefacts Graphites

Projet à moyen/long terme.

But : créer un univers graphique cohérent et l’ouvrir à une éventuelle exposition publique.

Mariage de dessin au graphite, de bois, et de peinture acrylique.

Il s’agit ici d’explorer une forme d’abstraction et de surréalisme, fortement teintée d’univers Steampunk.

Medium to long term project.

Goal :  building a coherent graphical universe and open it to possible public exhibition.

Mixing graphite drawing, wood, and acrylic painting.

Exploring some specific form of abstraction and surrealism, heavily steampunk oriented.

Traduire ou ne pas traduire ?

Bonjour.

Depuis que j’ai commencé ma petite expérience autour de la bande dessinée, il m’a fallu m’orienter vers le choix d’une langue pour ce projet particulier.

Plus… « Traduire ou ne pas traduire ? »

5am Abstraction wanderings

ENGLISH Version on steemit.com

Un montage video de ces séances matinales de dessin, de 5h à 7h hors weekend…  Travail abstrait, histoire d’exploiter la brume dans laquelle baigne ma cervelle au réveil :p
Au passage, quelques expérimentations vidéos, avec une recherche d’ambiance rétro.

Musique : DJ QUADS / Fun Times – SOUND CLOUD

Initialement posté en anglais sur la plateforme décentralisée https://d.tube via http://steemit.com 

 

Framed ! The wrecked painting’s framing attempt :) (EN/FR)

Hello everybody 🙂

Bonjour Tout le monde 🙂

Let’s come back to that framing attempt I planned last time on a multi panel drawing.

Retour sur cette tentative d’encadrement que j’avais prévue la dernière fois sur un dessin réalisé sur plusieurs panneaux.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est thumb.png

Plus… « Framed ! The wrecked painting’s framing attempt 🙂 (EN/FR) »

The Chaos Bird. A painting from the unnamed room !

Hello, people !


This afternoon, still working at framing my current work, I was looking for planks and wooden strips in that messy room that I call…

…That I call…

Well, I don’t call it.

It’s the room with no name, the one with the closed door, the one nobody see in my home.

Plus… « The Chaos Bird. A painting from the unnamed room ! »

Sketchbook – Pointillism #6 – Carnet de croquis – Pointillisme N°6

Hello! / Bonjour !

A new page from the sketchbook:

This sixth one started as some kind of little sort-of-a-gargoyle-styled creature, but has expanded in something… which is not a gargoyle-styled thing.

Work has been interrupted by some unexpected coffee spilling, but hopefully, only a corner of that page was hit, the rest of the sketchbook is safe.

Une nouvelle page du carnet croquis :

Cette sixième à commencé par ressembler à une espèce de chose un rien « gargouillesque », mais qui s’est répandue sur la page pour devenir quelque chose… qui n’est pas une espèce de chose un rien « gargouillesque ».

Le travail a été interrompu par une coulée de café surprise, mais heureusement seul un coin de cette page a été touché. Le reste du carnet est sauf 🙂

Plus… « Sketchbook – Pointillism #6 – Carnet de croquis – Pointillisme N°6 »

The Rooted Ones / Les Enracinés – WIP 2

EN

Hello ! 

Here’s the next part of our sort-of-a-diptych 🙂

I spent some time trying to figure out a nice way to frame these two small panels together. What’s follow is a placeholder, waiting for my skills to become better at making something… well… better. 😀

I didn’t have great expectations in my ability to build something perfect, so I took this occasion as it was : like an empirical learning experience, involving foamboard, cardboard, cutters, glue, and Gesso…

FR

Bonjour !

Voici la suite de notre espèce de diptyque:)

J’ai passé un peu de temps à essayer de trouver une belle façon d’encadrer ces deux petits panneaux ensemble. Finalement, ce qui suit est un bouche-trou, en attendant que mes compétences s’améliorent pour faire quelque chose… heu… d’amélioré 😀

Je n’avais pas de grandes attentes quant à ma capacité à construire quelque chose de parfait, alors j’ai profité de cette occasion pour en tirer quelques apprentissages, à la bonne vieille méthode empirique, le tout impliquant du carton, des cutters, de la colle, et du Gesso…

Plus… « The Rooted Ones / Les Enracinés – WIP 2 »

L’expérience « J’essaie de vendre des tableaux sur Ebay. » – Saison 1 – Episode 2

Bonjour !

(Ceci fait suite à ce post)

Il est temps de faire un petit point d’observation une semaine après avoir  publié mes trois annonces Ebay.

(Jump  to English Version)

Plus… « L’expérience « J’essaie de vendre des tableaux sur Ebay. » – Saison 1 – Episode 2″

Nouvelle expérience personnelle et ressenti : mettre un prix, et mettre en vente mes tableaux.

English post on steemit.com (Click here for English version)

Bonjour !

 

Voici, un post relativement long (désolé ! :D), pour partager une expérience en cours et le ressenti qui l’accompagne.

Voilà un sentiment que je n’avais pas anticipé, mais que je ressens avec suffisamment de force pour que je lui consacre un rien d’analyse : le trac.

Plus… « Nouvelle expérience personnelle et ressenti : mettre un prix, et mettre en vente mes tableaux. »

Si dessiner était comme conduire une voiture, peindre serait comme piloter un hélico….

Bonjour 🙂

Cela me prend parfois : j’abandonne mon crayon au profit du pinceau… Pas souvent.

Voilà deux ou trois ans, après une longue pause sans activité graphique, l’idée de peindre m’a pris… Et m’a très vite fait découvrir cet océan de petites problématiques que mon fidèle crayon avait eu la gentillesse de me cacher jusqu’alors.

Plus… « Si dessiner était comme conduire une voiture, peindre serait comme piloter un hélico…. »

Transfert d’une impression papier vers un autre support

Une approche conceptuelle un peu diférente de ce que je fais habituellement : essai de transfert d’une image imprimée sur papier vers un support en bois-medium (MDF), en vue de le retravailler avec des outils traditionnels.

Plus… « Transfert d’une impression papier vers un autre support »

[FR] Artefact Graphite – « The Osprey »

Collection : Artefacts Graphites 2018

Travail en cours

Graphite sur bois-médium (MDF)

Préparation : Gesso

L40cm l35.5cm p0.7cm 

[click here for English Version]


Plus… « [FR] Artefact Graphite – « The Osprey » »

[FR]Destruction Créative (2) : Mutations !

[English version]

Re-connexion :

Vacances : terminées 🙁

Retour au travail : assimilé…..

Besoin de tester deux ou trois bidules techniques, loin de toute forme de réseau : satisfait !

Résultat : rien n’en est sorti qui vaille la peine d’être partagé, mais ce fut tout de même un bon apprentissage personnel 🙂

Au cours de ces dernières semaines, j’ai quand même continué à travailler sur le dernier dessin que j’ai posté Destructive Creativity, avec plus de tests de couleurs, de superposition de Gesso, de liant acrylique, et d’autres expériences aléatoires. Plus… « [FR]Destruction Créative (2) : Mutations ! »

« Redraw IT » = leçon d’humilité ?

« Redraw IT » : On reprend un de ses vieux travaux, et on tente de le refaire à la manière dont on s’y prendrait aujourd’hui.

« Finger in ze nose » : ça, c’est ce que je me suis dit en choisissant un assez vieux concept intitulé « Bye, Mountains » et réalisé pour Nacridan en 2010. Je me souviens avoir dégusté à l’époque pour le faire.

Aujourd’hui, en 2018, il me fait sourire avec un rien de condescendance vis à vis de cet ancien moi : plein de défauts de jeunesse – donc a priori faciles à corriger avec mes surpuissantes compétences de grand garçon.

On revient sur terre :
Après trois semaines de taf sur la nouvelle version… alors que je voulais juste y passer deux jours. J’en ai bavé autant sinon plus que la première fois. Le bidule mériterait encore plus de boulot (sur le décor), et c’est donc hors délai (à la base c’était pour un concours amical sur Steemit) que je dois le déclarer (à moitié) fini.

Conclusion :
L’expérience technique ne rend pas forcément les choses plus faciles. Elle fournit simplement plus d’outils pour gérer une situation, et donc autant de moyens de se disperser et se perdre si un perfectionnisme mal placé prend les commandes.

Bon…

Bye, les montagnes !
(Et rendez-vous dans 8 ans : on verra si j’ai compris la leçon 😀 )

Petit bonus : vidéo de la progression (autour de 1mn30), (avec une perle de musique folk nordique par Ivan Tregub )

FR/EN Abstraction et signification. (Abstraction’s meanings)

FRANCAIS

« Qu’est-ce que ça représente ? Qu’est-ce que ça signifie ? »

Voilà bien le type de question qui m’embarrasse quand on me la pose au sujet de mes abstraits…
Elle m’embarrasse surtout parce qu’elle n’a pas vraiment de réponse.
(Mais j’avoue : ça me ravit de savoir qu’on puisse se faire des nœuds au cerveau pour en trouver une.)

Pour être objectif, la dernière chose à laquelle je pense quand je me lance dans un abstrait, c’est à sa signification.

Dès lors qu’une intention, un sujet ou un message entre dans la réalisation, ce qui arrive fréquemment, je commence à quitter l’abstraction pour virer vers le figuratif ou l’illustration.

L’abstrait est une des bases de mon travail : l’évasion un rien méditative pendant le travail, la spontanéité, le hasard, les facteurs externes et tous ces petits brins de chaos qui viennent s’inviter sur les premières couches vont déterminer l’évolution et la finalisation du tableau. L’évolution se fait de manière organique, se transforme et mute au fil des heures et gré de tous ces éléments..

Ce n’est que lorsque des formes évocatrices se cristallisent dans la mouvance, à l’instar de celles qu’on aperçoit parfois dans les nuages, que je commence à prendre les guides et à orienter le travail jusqu’à trouver un équilibre entre Chaos et Contrôle.

On pourrait considérer qu’il s’agit d’une d’illustration au processus de création inversé : on lâche prise, on laisse le tableau délivrer son propre message, et quand il n’en a pas, il devient un support d’expérimentation libre, permettant de se confronter ,sans pression ni ennui, à des techniques diverses : composition, mouvement, couleur, texture…

Ok, mais finalement, qu’est-ce que ça représente, et qu’est-ce que ça signifie ?
Je dirais que ça représente un instantané figé de tout ce qui a pu se produire durant la création du tableau sous le coup d’influences extérieures ou intérieures, combiné l’état actuel de mes compétences, et que ça signifie simplement qu’il me reste beaucoup à apprendre…

ENGLISH

« What does it represent? What does that mean? »That’s the kind of question that embarrasses me when asked about my abstract paintings.
It embarrasses me especially because it doesn’t really have an answer.

To be objective, the last thing I’d think about when working on an abstract painting is its meaning.
As soon as an intention, a subject or a message enters into the realisation, which happens frequently, I start to leave abstraction to turn towards figurative or illustration.

Abstraction is one of the bases of my work: meditative evasion during the work, with its spontaneity, randomness, and small strands of Chaos inviting themselves on the first layers will determine the evolution and the finalization of the painting.
Evolution is done in an organic way, changing and mutating hour after hour under all these elements influence.

It is only when evocative forms crystallize in the movement, like those we sometimes see in the clouds, that I begin to take the guides and direct the work until I find a balance between Chaos and Control.

One could consider that it is an illustration’s reversed creation process: let the painting deliver its own message, and when it doesn’t, let it simply become a support of free experimentation, allowing to test, without pressure or boredom, various techniques: composition, movement, color, texture….

Okay, but finally, what does that mean, and what does it mean?
I would say that it represents a frozen snapshot of everything that could have happened during the painting’s creation under external or internal influences, combined with the current state of my skills, and that it simply means that I still have a lot to learn…

The Crow’s Nest / (final) / Le Nid-de-pie

The Crow’s Nest

One of these spontaneous illustrations, born of a desire to escape, which embarks the designer in an unexpected ride, far far from what he could consciously imagine.

Each stroke adds details the boat that transports him.

Perched at the top of his imaginary ship, drifting in an intangible ocean eager to overwhelm him, the dreamer watches for debris of reality to hook on.

A last stroke of pencil …

A slight paint wash.

And here’s the already old memory of an imaginary journey.

Le Nid-de-pie

Une de ces illustrations spontanées, née d’une envie d’évasion, qui embarque le dessinateur dans une balade imprévue, loin très loin de ce qu’il aurait pu consciemment imaginer.

Trait après trait se détaille le bâtiment qui le transporte.

Perché tout au sommet de son navire imaginaire, à la dérive dans un océan intangible ne demandant qu’à le submerger, le rêveur guette, en quête de débris de réalité auxquels se raccrocher.

Un dernier coup de crayon…
Un léger travail de peinture.
Et voici le souvenir déjà ancien d’un voyage imaginaire.

autre éclairage / different lighting

La Souriante – The Smiling One

Graphite sur papier, encollé sur bois et sous lavis de peinture acrylique.

De retour sur le thème de la Fin…
Back on Ending topic…

Non pas en tant que sujet du dessin, mais plutôt à propos de cette inaptitude à déclarer un travail fini, alors qu’il pourrait l’être depuis longtemps.
Not as the drawing’s theme, but rather about this inaptitude to declare a work as completed when it could have been a long time ago.

La Souriante en est le parfait exemple : dessin demandé par un ami, dans l’optique de servir de modèle à un tatouage. Le travail a vite atteint un rendu acceptable, mais me laissait cet arrière-goût de « Je peux faire mieux ! »
The Smiling One is one these. Design commissionned by a friend, with a view to act as a tattoo model. Work has quickly an acceptable stage, but was leaving this « I can do better » aftertase…

C’était il y a… 3 ans ?
Je l’ai encore sous les yeux au moment d’écrire ceci.

It’s been… 3 years ?
I stil have it in my sight when typing this.

Y apportant une petite touche ici, puis là, au fil du temps. Aux oubliettes, le projet de tatouage qui motivait les coups de crayon. La chose est devenue un collage sur bois, immergée sous quelques couches translucides et ultra liquides de peinture acrylique.
Bringing over time a small touch here, then there. The tattoo project that motivated the pencil strokes was forgotten by then. The thing became a collage on wood, immersed under a few translucent and ultra-liquid layers of acrylic paint.

Je sais maintenant que toute retouche supplémentaire n’irait pas dans le sens d’une amélioration mais bel et bien de la destruction.
I now know that any additional editing would’nt aim at any form of improvement but rather at destruction.
La destruction : le vrai point final de mon process de création.
Destruction: my creative process’s genuine final touch.

Allez…
Come on…
Offrons donc à la Souriante une bonne raison d’être joyeuse.
Let’s give The Smiling One a reason to be joyful.
Une grosse inspiration…
One deep breath…
… Et une bonne couche de vernis.
… And a generous varnish layer.
Cette fois on vise la préservation, parce qu’à la Fin je serai celui qui sourit.
This time we’ll aim at preservation, because at the Ending I’ll be the smiling one.

Voir les Infos détaillées

WIP – Le Blotti / Snuggled

Blotti :  il est là, engoncé dans les détails qui l’entourent, immobile et figé, peut-être apeuré à l’idée d’être découvert. Et pourtant l’imaginaire l’a débusqué puis modelé à partir des glyphes abstraits qui étaient censés à eux seuls recouvrir la surface de ce tableau.

Snuggled : It’s there, engulfed in surrounding details, standing still and frozen, maybe frightened of being discovered. And yet, Imagination has flushed and then modeled it out of abstract glyphs that were solely supposed to cover the surface of this drawing.

 

  • Medium :  Dessin au crayon graphite avec légère coloration acrylique (en cours)
    (Graphite pencil drawing with light acrylic coloring (in progress))
  • Dimensions : 45/63cm sans châssis ni cadre (No frame)
  • Support : Plaque de bois aggloméré, couche de Gesso et sous-couche acrylique.
    (chipboard, Gesso layer and acrylic underlayment.)

 

EN/FR – Steemit, Steempress, blogging…

This post has several small personal goals.

First… technical test :  Steempress.

Testing SteemPress plugin and its ability to insert your personal blog into the Steem blockchain.
While I type this, I’m not sure yet if it will work… Maybe should I press the « Publish » Button before writing more of this…  but… Naaah.
If it has to fail, it will fail fully :p

Second… Steemit.

As I’ve recently discovered Steemit, I’ve met an undercovered, enthusiactic and rejuvenating community, wide openend to a large type of member profiles, all different, but having in common this positive hunger for quality content. As a newcomer, a Minnow, there’s the feeling of something big there, growing in energy, creativity and strenght, the feeling these are shared with you, and the feeling you have to share them back.

Not sure if I’ve met this with other social media yet, but I really love this feeling ! I’ll wait a bit though before writting more indepth and objectively on the topic.

 

Third… English and French version in a same post ?

I’m French and I haven’t used English since a long time, at least for redactional puprpose.
I’ll propably make mistakes, invent words that don’t exist, but I want to get used to type my posts in both languages, which I find very difficult right now : each language offers its own way to express ideas, and I’m not comfortable at pure translation.
I don’t plan to type long texts of this kind very often, but post lenght will be a problem.
Will I have to separate clearly both in order to keep a clear design ?
Maybe.

 

Anyways… Sorry for this monolgue :  time to test Steempress !
3, 2, 1 -> clicking on Publish Button ! Bye !


version FR, (réadaptation du texte, quelques différences)

Ce post a plusieurs petits objectifs personnels.
Le premier… Test technique : Steempress.

Tester le plugin WordPress Steempress et sa capacité à insérer son blog perso dans la Blockchain Steem.
Je ne suis vraiment pas certain que cela fonctionne au moment où j’écris ceci. On verra bien : même pas peur !

Le deuxième… Steemit.

Ma curiosité pour les cryptomonnaies m’a fait récemment mettre un pied dans le réseau social Steemit. Le concept d’une espèce de reddit pouvant rémunérer les posts et les commentaires m’a interpellé, j’avoue :p
Mais finalement, on passera sur l’aspect rémunérateur : après une semaine d’activité, ce n’est pas ce qui m’aura le plus marqué…
En découvrant Steemit, j’y ai surtout rencontré une communauté relativement discrète, mais rafraîchissante d’enthousiasme, largement ouverte à toutes sortes de profils, tous différents mais avec en commun cette soif de positive de partage de contenu de bonne qualité. En tant que nouveau venu – un Minnow – on ressent là-dedans quelque chose de vaste, qui grandit en énergie, en créativité et en force, propageant ces trois éléments  parmi ses membres, qui à leur tour se les partagent.
Je ne suis pas certain d’avoir déjà rencontré ce sentiment sur les autres réseaux sociaux, mais j’aime vraiment cette sensation. Je vais tout de même attendre d’avoir digéré l’effet de nouveauté avant de revenir sur le sujet plus en détail.

Le troisième… Français et Anglais dans le même post ?

Je suis Français et je n’ai pas utilisé l’anglais depuis longtemps, en tout cas pas dans une optique rédactionnelle.
Mais je compte m’habituer à saisir mes posts dans les deux langues, ce que je trouve assez difficile, chacune ayant sa manière d’exprimer les idées et n’étant pas moi-même à l’aise en matière de traduction. Il y aura donc des différences dans la forme, si ce n’est dans le propos.
Je ne compte pas pondre des pavés de ce type régulièrement, mais la longueur du post reste un problème.
J’aurais probablement à faire deux articles  séparément pour conserver un design clair et lisible.

Quoiqu’il en soit, désolé pour ce monologue ! Il est temps de tester Steempress.

3, 2 ,1 : clic sur « Publier » ! Bye !