L’expérience « J’essaie de vendre des tableaux sur Ebay. » – Saison 1 – Episode 2

Bonjour !

(Ceci fait suite à ce post)

Il est temps de faire un petit point d’observation une semaine après avoir  publié mes trois annonces Ebay.

(Jump  to English Version)


BILAN IMMEDIAT


Emotionnel : Ca y est ! On est dans une forme d’action. Certes : ça rame, ça fume, et ça ne produit pour le moment que des mots dans un blog, mais ces efforts sont orientés vers un objectif qui prend consistance. Le sentiment est plutôt sympathique.

Enchère :  Aucune (ni surprise, ni déception : j’aurais été étonné d’avoir un retour immédiat)

Coût : 1.44euros pour la parution des trois annonces. Ceci peut être justifié si en retour on obtient de la visibilité.

Visibilité : Chaque tableau a glané quelques vues, mais la plupart sont arrivées après que j’ai fait mention des annonces sur les réseaux sociaux. (Je pense même que les toutes premières vues étaient dues à mon propre passage sur les annonces, mal interprété à cause de mon VPN.)

Donc, pour ce premier batch, Ebay en lui-même n’est pas un vecteur de visibilité.

Mais il est trop tôt pour aboutir à une conclusion, car il reste pas mal de paramètres liés à mes choix  :

  • le format d’annonce (enchère avec prix de départ relativement élevé) n’était peut-être pas adapté
  • les catégories de produit  étaient peut-être mal définies
  • le prix lui-même, comparé aux tableaux (petites dimensions), peut paraître trop élevé aux yeux d’un acheteur

Etape suivante

Injecter d’autres annonces, qui répondraient à d’autres critères, et observer si la tendance change sur la durée ; ceci avant l’expiration du lot en cours (plus que 3 jours !) pour garder une forme de continuité.

TESTS SUIVANTS :

  • Une enchère avec un prix de départ moins élevé.
  • Une annonce à prix fixe avec un prix plus costaud
  • Une annonce à prix fixe avec un prix médian.

 


OBSERVATIONS MOINS IMMEDIATES

… peut-être super intéressantes…

… quoique sûrement évidentes…
…pour qui n’est pas un ermite dans l’âme.

Blog + réseaux sociaux + plateforme de vente :

différentes pièces d’une même machine

J’ai longtemps négligé mon site wordpress, sans trop savoir ce que pouvait apporter un blog à l’heure des réseaux sociaux. Il y est si facile de poster en clin d’oeil…De même pour les galeries et images : plein de sites externes capables de faire le même boulot sans que nous ayons à mettre les mains dans le cambouis.

Initialement, je m’étais penché sur l’hébergement de ma propre solution e-commerce, mais me suis ensuite convaincu que le travail nécessaire pour la mise en place et l’entretien ne seraient pas compensés par le retour que j’en attendais.

J’ai peut-être tout faux de ce côté-là.

Pendant cette première semaine d’observation, j’ai remarqué que mon site recevait des pics de visites à chacun de mes posts sur Steemit et que par conséquent il canalisait le plus gros du trafic. Rien de fantastique, mais on passe de 0 à un trafic plus important que ce que j’ai pu observer sur mes annonces Ebay (pas loin de 0, mais plus haut :p ).

Depuis peu en effet, j’ai redécouvert le plugin steempress (steemit.com/@steempress), qui envoie les posts wordpress sur la blockchain Steem, donc sur Steemit, et permet de poster sur les deux blogs simultanément (avec quelques ajustement).

Bien sûr, d’autres plugins peuvent faire à peu près le même travail sur les réseaux sociaux « mainstream. »

Jusque-là j’ai donc commis une erreur toute bête : ne pas voir que [réseau social + blog + plateforme de vente] formait un tout qu’il ne fallait pas dissocier. Et dont un blog peut être le coeur.  Il aura fallu que ce lien soit établi concrètement par un plugin pour que je le comprenne… Je comprends vite, mais il faut parfois m’expliquer longtemps :p

 

Résumons :

  • Le blog permet de travailler un contenu plus en profondeur et dans un environnement plus personnalisé que ce que permet un réseau social
  • la capacité de wordpress à poster en simultané vers les réseaux sociaux permet d’automatiser la propagation de ce contenu
  • pour peu que le travail soit bien fait, le lien vers la plateforme de vente peut être inséré dans cette mécanique.

 

On a donc une belle chaîne dont les maillons peuvent communiquer entre eux de manière fluide et redondante.

Améliorer cette chaîne me paraît être un point important sur lequel me pencher dans les semaines à venir.


Pour l’heure, je retourne aux priorités immédiates : alimenter la bête Ebay avec quelques annonces de plus, et comme j’ai pris un peu de retard, je pense qu’il n’y en aura qu’une pour aujourd’hui sur les trois prévues plus haut dans ce pavé.

Gestion du temps… Va falloir que je me penche là-dessus aussi, je sens :p


Voilà ! C’est tout pour cette fois, avec moins d’introspection, et plus d’observations pratiques.

J’ignore si ces notes serviront à quelqu’un d’autre que ma pomme, mais si oui : j’en suis ravi 🙂

 

Merci d’avoir pris le temps de lire,

A une prochaine, et portez-vous bien !

Berien.

toutes images : (c)Berien2018

Laisser un commentaire